Les désirs des nouveaux touristes (Génération Y)

La génération Y

La nouvelle clientèle de luxe a une moyenne d’âge de moins de 40 ans, et cette tendance ne va qu’en s’accentuant puisque, dans 3 ans, la moitié de la population active sera constituée de “Millennials”.

Aujourd’hui, ces 15-34 ans sont près de 16 millions en France, selon l’INSEE, soit un quart de la population française. S’ils représentent 1/3 des actifs aujourd’hui, ils constitueront la moitié de la population active d’ici 2020. Les Etats-Unis comptent 80 millions de Millennials, quand la Chine en dénombre 364 millions. Cette clientèle Y qui d’ici 2018 aura dépassé les Baby Boomers en terme de pouvoir d’achat (Réf : Oracle.com).

Pourquoi ces termes ?

Millennials, Digital natives, Génération Y…

Selon Peclers Paris : autant d’appellations pour ceux qui sont nés entre les années 1980 et 2000.

L’origine de ce nom a plusieurs attributions:

  • Pour les uns il vient du « Y » que trace le fil de leur baladeur sur leur torse;
  • Pour d’autres ce nom vient de la génération précédente, les baby-boomers que l’on nomme aussi la “génération X”;
  • Enfin, il pourrait venir de la phonétique anglaise de l’expression « Y » (prononcer waï), signifiant “pourquoi”.

Ces enfants ont grandi dans un monde où l’ordinateur personnel, le jeu vidéo et Internet sont devenus de plus en plus importants.

Aussi, il est important de comprendre cette “génération Y” qui composera de plus en plus la clientèle de demain et demande un luxe authentique.

Leurs 3 désirs

Je veux les meilleures expériences, et que l’on m’aide à les trouver”

Le Y est un nouvel explorateur urbain car il est inspiré par la ville; c’est un expert du local.

À la recherche d’une destination urbaine et branchée, il souhaite concilier émotions et sensations.

L’authenticité est le maître mot de son excursion.

L’explorateur Y est techno-dépendant.

Il se connecte quel que soit le lieu, quel que soit le moment, quel que soit le terminal utilisé (ATAWAD).

Il a besoin d’avoir du choix et contrôler le déroulé. Son planning est très serré et il souhaite enrichir son séjour au maximum.

Il se nourrit d’expériences inédites « extraordinaires », que ce soit au sein même de l’hôtel ou à proximité.

Je veux que mon déplacement business se transforme en loisirs”

Le Y est un BusinessMan YOLO (You Only Live Once)/Networker.

Il est donc prêt à prolonger son séjour pour profiter de quelques jours de loisirs et notamment explorer la ville.

“Work Hard, Play Hard”, il veut avoir à la fois la performance et le plaisir.

Je suis prêt à économiser pendant quelques mois pour vivre un instant gourmet et faire marcher l’économie locale”

Le Y est un Artisan Gourmet et un jouisseur. Il veut vivre dans le luxe… mais le luxe à meilleur prix.

Une fois qu’il a trouvé la meilleure affaire, il ouvre son porte-monnaie d’une manière plus enthousiaste.

Pour ses repas, il est plus attiré par la qualité que par la quantité et s’assure de trouver un restaurant qui lui offre une cuisine typique.

Connecté en permanence, il regarde l’ensemble des avis laissés par les internautes car il ne peut pas se permettre d’erreur ; il est toujours dans l’optique de profiter de son voyage au maximum.

Il souhaite aussi mettre sa pièce à l’édifice en consommant des produits locaux.