Un voyage intérieur

“Que ce soit dans les mythes, les récits historiques et de voyage, ou dans la fiction, le héros qui revient, subit une profonde expérience qui le transforme. Le voyage n’est pas seulement un déplacement géographique, culturel ou social, mais un voyage intérieur, ce qui se révèle être une expérience fondamentale dans la vie des gens.” Netto & Gaeta

Et plus l’impact de l’expérience en émotions est élevé, plus l’expérience est mémorable.

Vivre sa vie… plutôt que vouloir la réussir !

Nos sociétés imposent des normes de performance et de réussite sociale auxquelles nous tentons de correspondre à tout prix. Il reste peu de temps pour soi-même, pour la simplicité des relations ou pour s’immerger dans la nature quand on vit et on travaille dans de grosses villes urbaines. L’être pris dans cette dynamique se retrouve alors coupé de son monde intérieur, et déploie beaucoup d’efforts dans le but de paraître, de faire, et évidemment d’avoir, de posséder toujours plus de matière. Insatisfait, il est en quête de reconnaissance et d’amour qu’il a du mal à combler entièrement dans sa famille, son entourage ou son entreprise. C’est pourquoi, le séjour touristique est le lieu idéal de cette quête de soi-même pour remplir ces besoins et en libérant leurs émotions et les sensations de son corps.

Se sentir vivant est la principale attente des clients voyageurs.
Se sentir vivant est la principale attente des clients voyageurs.

Le retour vers soi

“Ces voyageurs incarnent ce qu’il y a de plus profond dans la quête humaine, la quête du sens.” Viard

Durant leur voyage, tous les clients veulent vivre des expériences où ils se sentiront pleinement vivants. Ils expriment pour cela leurs nombreux désirs, mais leurs envies une fois assouvies, ne les enchantent pas forcément (le wow” effect). Ceci est en particulier vrai pour la clientèle aisée, habituée à avoir un confort absolu et des produits et services de luxe au quotidien. Mais pour cela, ils ont besoin de prendre conscience de leurs besoins profonds et s’ouvrir à leur être véritable. Ces clients veulent tout simplement se sentir exister et aimés pour eux-mêmes et non pour leur statut, leur nom ou leur fortune.

Se retrouver pour se donner soi-même est le but ultime de tout voyage et toute rencontre.
Se retrouver pour se donner soi-même est le but ultime de tout voyage et toute rencontre.

“La loi du luxe n’est pas d’ajouter, mais de supprimer. La première étape vers la sérénité et la simplicité est donc de surmonter le superflu.” Giorgio Armani

Ils recherchent donc le luxe authentique, avec une tendance pour “le moins est le mieux” (Less is more), qui est une manière d’accéder aux richesses d’un lieu, d’une destination en vivant dans la simplicité et le dépouillement de toutes fioritures, et d’adopter des attitudes qui permettent l’épanouissement de leurs pouvoirs d’expression, de communication et de création. C’est par ce retour vers soi qu’ils retrouvent l’unité de leur être, la joie et l’harmonie.

Le luxe suprême est en nous-mêmes

La contemplation de la nature au lever du jour, l’émotion ressentie par l’équilibre parfait d’un chocolat d’exception, la joie de créer de ses mains un objet de luxe avec un artisan d’exception, le plaisir simple d’un dîner traditionnel chez l’habitant, la liberté de prendre son temps pour retrouver son âme d’enfant…

La beauté se révèle dans les choses simples.
La beauté se révèle dans les choses simples.

Le luxe authentique permet d’explorer différentes approches en favorisant l’ouverture et le ressourcement des hôtes dans les destinations qu’ils visitent. Dans un monde en pleine mutation, où la machine cherche à remplacer le travail et la présence de l’homme, cette tendance signe le retour vers soi-même, le retour à la réalité du moment présent et aux véritables valeurs. Et seule cette ouverture peut créer la relation à soi, à l’autre, à l’univers… Ainsi, l’authenticité est un luxe suprême car il nous renvoie toujours à nous-mêmes, là où est la source de l’amour et de toute existence.

WordPress Backup